BOUSSAD BEN KACI 1928/2000

Publié le par ABULA3ZIZ

BOUSSAD BEN KACI 1928/2000
BOUSSAD BEN KACI 1928/2000
Le plus célébre des enfants d'AIT LAZIZ
par ABULA3ZIZ

Commenter cet article

amar ath idir 17/08/2010 12:14


c est le plus minable d ait laaziz et je t est dis plusieur fois quecequil a fait du bien ou a ammenez de plus pour notre village ait laaziz??????? s il te plais ali dis moi qui a donnez un coup de
pied a mr zivwotko le fondateur de la fameuse JUMBO JET ??? cest NA boussad non????
le village ait laaziz est plus grand que cest gents la regarde combien des martyrs a donner pour la patrie et pour quon vie avec dignite-allah yarhamhoum-cest ces gens la quil faut quon parle a nos
enfants et l histoire non a des gents que meme l histoire de notre village ne ce souvien pas ,simplement pour pas dire le connait pas.saha ramdankoum et qu allah benice notre tres chere et beau
village et tous les gents qui veulent que du bien pour le village et toute l humanite,ameen.


ABULA3ZIZ 07/04/2010 02:31


BIOGRAPHIE
Né le 01 janvier 1928 à AIT LAZIZ, AARCH d’AKBIL dans la région de AIN EL HAMMAM (ex MICHELET) BOUSSAAD BEN KACI à passé une bonne partie de son enfance dans son village natal, ou il a fréquenté
l’école du village.
• (1947-1954) cadre au-sein du MTLD, un des responsables du département de la seine en France
• (1955-1958) chef de wilaya une (Paris, France)
• (1959 -1960) emprisonné à MARSEILLE
• Après sa libération et sur instruction de hauts responsables de la révolution, il a rejoint la fédération FLN de Tunisie
• (1962-1964) cadre supérieur au ministère des Moudjahidine
• (1965-1991) directeur à la SNARI (unité de la SONALEC)
• (1978-1991) président de la JSK
A la JSK, BEN KACI à pris la relève d’un autre grand dirigeant, feu ABDELKADER KHALEF.
De 1978 à 1991 DDA BOUSSAAD a fait de ce club non seulement le meilleur d’Algérie (6 championnats + une coupe d’Algérie) , mais l’un des meilleurs clubs africain, avec les deux coupes des clubs
champions (1981 et 1990) en plus de la super coupe d’Afrique en 1982.
En compagnie d’un staff technique et administratif des plus compétant, il a hissé la JSK à un rang qu’aucun club algérien n’a pu atteindre.
DDA BOUSSAAD est décédé le 17 NOVEMBRE 2000 et enterré au cimetière d’AL-ALIA.